20 mars à 12h 01mn 42s (Equinoxe)
27 mars à 10h 27mn 10s (Pleine Lune) 

Cette Pleine Lune, qui éclaire l’axe Bélier – Balance, s’inscrit sur une toile de fond, dont les caractéristiques sont portées par l’équinoxe, qui se déploie sur plusieurs mois, jusqu’au Solstice d’été,    L’équinoxe, moment où le Soleil entre dans le signe conquérant du Bélier, est marqué par une exacte égalité des durées du jour et de la nuit. L’équilibre entre la force de jour et la force de nuit s’inscrit dans une dynamique de croissance de la force de jour : le plateau de la balance bascule vers l’expansion, l’extériorisation, l’initiative, l’élan vital.
Photo
En ce début du printemps, qu’annonce l’équinoxe, la sève monte dans les végétaux, la nature s’exprime par la floraison des arbres. Le symbole sabian du Soleil, à 0° Bélier, exprime cette énergie d’extériorisation et de renouveau : « Une naïade émerge de l’océan, un dauphin l’embrasse » Émersion de formes nouvelles, la conscience voit le jour. »


Cette explosion d’énergie active et extravertie est soutenue par la présence de toutes les planètes au dessus de l’horizon – hormis Saturne en maison V – et par la présence de planètes yang dans le signe du Bélier : Soleil mais également Mars et Uranus. Mars, impétueux et porté à agir, et Uranus, tourné vers le futur et prompt à briser toutes les entraves, soutiennent la conscience du Soleil dans son besoin de sortir des eaux indifférenciées des Poissons et de s’exprimer au grand jour. La position de ces planètes en maison X, associée à la position sociale voire à la vocation, suggère que l’heure est propice à la prise de conscience des idéaux qui nous animent fondamentalement et surtout au passage à l’action pour les concrétiser dans le monde. Il s’agit d’oser prendre le risque d’affirmer et afficher nos aspirations, de dépasser nos inhibitions et nos peurs et de poser les actes qui nous rapprochent de la réalisation de nos idéaux. L’univers, si nous avons le courage de nous affirmer comme il nous le demande, y est particulièrement réceptif. Par conséquent, il est particulièrement disposé à nous répondre et à nous soutenir, par des indications, des rencontres, des circonstances favorables, afin que parvenions à faire émerger les formes nouvelles qui nous libèrent de nos répétitions passées.

Il ne s’agit pas pour autant de faire table rase de ce passé, qui est inscrit au cœur de chacune de nos cellules. Bien au contraire. C’est ce que nous indique l’Ascendant Cancer, dont le maître, la Lune, est en domicile, conjoint à l’Ascendant et caché dans la secrète maison XII, maison de l’inconscient collectif, avec tout ce qu’il charrie de mémoires ancestrales. Cette Lune est l’une des clés du thème d’équinoxe. Outre sa prééminence, du fait de sa position en domicile et en conjonction à l’Ascendant, elle est également impliquée dans les deux principales figures du thème entre lesquelles elle jette un pont.

Le thème est en effet marqué par deux figures principales : un grand triangle d’eau, où la triple conjonction Mercure – Neptune – Chiron en Poissons est trigone à la Lune ainsi qu’à Saturne en Scorpion en maison V, et un carré en T qui associe en une figure tendue la triple conjonction de feu Uranus – Mars – Soleil en Bélier en carré à Pluton en Capricorne au Descendant et à la Lune en Cancer.

La Lune est particulièrement à l’aise dans le grand triangle d’eau, qui invite au lâcher-prise, à l’écoute de nos intuitions, de nos ressentis et de nos émotions. La triple conjonction Mercure – Neptune – Chiron en Poissons nous indique que l’action qui fleurit avec l’arrivée du printemps ne doit pas pour autant nous déconnecter de notre centre et des prises de conscience qu’a permises le mouvement méditatif  d’intériorisation porté par l’hiver et par l’énergie neptunienne des Poissons. Bien au contraire, l’équinoxe – qui pourrait être symbolisé par une balance en équilibre - nous invite à associer en nous les polarités yin et yang, afin que l’action soit nourrie de l’authenticité que permet l’écoute des mouvements les plus profonds de notre être.

La conjonction du Soleil (en Bélier) à Vénus (à la fin des Poissons) reprend cette indication : en ce début de printemps, notre conscience (Soleil) doit rester en étroite connexion avec nos valeurs les plus profondes et fondamentales (Vénus en Poissons)

Saturne en Scorpion et en maison V nous incite à une confrontation avec nos émotions les plus refoulées puis à la prise de responsabilité face à nos états émotionnels difficiles. L’heure n’est plus au ressentiment vis-à-vis de nos père, mère, frère, sœur, grand-mère, conjoint(e) ou patron. L’heure est plutôt à la structuration de notre émotionnel à partir d’une exploration de nos entrailles et à un positionnement réaliste par rapport à nos capacités. 

En somme, le bilan de nos failles, plutôt que d’alimenter l’auto-apitoiement, doit nous permettre de cerner les types de situations ou de personnes qui, résonnant trop vivement avec nos failles, ne nous sont pas favorables. Cela nous permet de circonscrire plus clairement les domaines dans lesquels nous sommes en mesure de nous exprimer de façon constructive.

C’est à partir de ce constat que Saturne en maison V, en délimitant notre zone de sécurité intérieure, nous permet d’accéder à notre unicité et à notre créativité. C’est l’accès à cette créativité qui nous permet alors de nous recréer sur de nouvelles bases, apurées des fantômes du passé (Lune en maison XII). C’est là un véritable mouvement de guérison (Chiron – Neptune en Poissons) qui s’ouvre à nous.


Photo
Planète centrale du thème, la Lune est nettement moins à son avantage dans le carré en T qui la lie à la conjonction Soleil – Uranus – Mars et qui l’oppose à Pluton. Le carré à Soleil – Uranus – Mars signale la difficulté de l’équilibre entre les polarités yin et yang auxquelles nous invite ce thème. Il est fort probable que pendant les trois mois à venir, nous soyons tiraillés entre ces deux modes, basculant tantôt vers l’écoute de nos ressentis et la connexion à notre essence sans action, tantôt vers une action dynamique et courageuse, voire téméraire car déconnectée de son moteur, notre centre. C’est là le défi à relever : réussir à unir ces deux modalités, féminine et masculine, en un acte juste qui exprime notre essence plutôt que les attentes sociales que nous avons intériorisées.

Et l’opposition à Pluton nous avertit que cette dynamique peut passer par un processus de mort à soi-même, notamment par le biais de relations qui sont condamnées à se transformer ou à s’éteindre. C’est à ce prix que nous pouvons renaître à nous-mêmes et initier de nouveaux projets, dont la fleur nous révèle dans notre vérité essentielle. Telle est la promesse de ce thème. La Lune, symbole de la gestation, nous parle de la perspective que nos réalisations solaires dans le monde (maison X) expriment l’éclosion de notre plus profonde intimité (Lune en maison XII). En effet, si on associe symboliquement un degré à un jour (ce qui correspond au pas du Soleil), la Lune se retrouve au bout des neuf mois de sa gestation en maison X en Bélier, conjointe… à Mars et au Soleil.


Photo
C’est sur cette trame que s’illumine le thème de Pleine Lune. Il reprend les principales thématiques de l’équinoxe : la dynamique printanière, avec une quadruple conjonction en Bélier impliquant Uranus – Soleil – Mercure mais aussi Vénus, la connexion avec l’immensité de l’univers que nous portons en nous (triple conjonction Mercure – Neptune – Chiron en Poissons), les remises en cause relationnelles (carré en T entre la quadruple conjonction en Bélier, la Lune et Pluton, en maison VII), la possibilité de structurer notre émotionnel afin de construire un cadre stable et sécurisant propice au déploiement de notre créativité (Saturne en Scorpion et en maison V). 

Le symbole sabian du Soleil, en maison XI (les projets) à 6° Bélier nous confirme certaines ouvertures portées par l’équinoxe : la nécessité d’équilibrer en nous les polarités yin et yang ainsi que les possibilités de concrétisation de notre réalité intérieure: « Un homme s’exprime en même temps dans deux sphères différentes.  S’assumer dans deux existences séparées. La supériorité et l’élévation après les épreuves, inhérentes à toute poursuite d’un but. Domination ou poste à responsabilité »   

Quant au symbole sabian de l’Ascendant, à 27° Gémeaux, il actualise l’énergie de renouveau annoncée par l’équinoxe : « Le premier merle du printemps. Exubérance qui répond à la vie. Etre virtuose. Légèreté. Abondance et fertilité. Semer. »

Les principales différences par rapport à l’équinoxe concernent l’Ascendant, en Gémeaux, et la position de la Lune en Balance. Cet accent sur l’élément air nous invite à accompagner le renouveau du printemps par une ouverture à de nouveaux courants de pensée, à de nouvelles rencontres, à toutes les informations qui nous permettent de poursuivre l’impulsion donnée par l’arrivée du printemps et de nous rapprocher encore davantage de la conscience que nous sommes tous des êtres  dvins.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

Musique

Photo
 


Comments

Chris
29/03/2013 08:58

Merci <3

Reply
BOUHIER
29/03/2013 09:59

merci beaucoup éclairage si pertinent qui conforte que nous sommes inscrit dans ce bel Univers Amour... faire confiance....en ce que nous vivons comme cheminvers ce retour au Divin

Reply
soria
29/03/2013 14:30

Super, génial, action!!!
Merci à toi, tu es très grande

Reply
Chloe
30/03/2013 01:06

Merci pour cet éclairage si juste... Votre analyse est très précieuse ! Une dernière requête : je sais que vous devez être très occupée, mais c'était vraiment génial quand nous avions votre analyse un ou deux jours avant l'événement. Personnellement, je ressens des choses à l'approche de ces phases lunaires, et votre analyse à l'avance permet de mieux appréhender ces passages... Merci encore pour votre travail et votre aide !

Reply
Liria
04/04/2013 13:34

Bonjour Chloé,
Merci pour votre commentaire. J'entends votre remarque. Effectivement, c'est mieux lorsque le thème est publié un ou deux jours avant l'occurrence célest. Je prépare les thèmes sur toute la période qui précède mais ne rédige que peu avant, afin que les configurations astrologiques puissent être analysées à la lumière du ressenti du moment. Ce mode de fonctionnement rend vulnérable à tout "incident" ou imprévu. Sans doute le tribut à payer pour coller le plus justement à l'instant. Ces derniers temps, je ressens tout particulièrement la position de Pluton en Capricorne, qui chez tout le monde travaille la structure physique - le squelette- en profondeur. D'où quelques petits soucis de santé qui parfois entravent la meilleure volonté du monde. Mais les choses devraient rentrer dans l'ordre pour les prochains thèmes.
Très belle envolée de printemps.

Reply
Maud
30/03/2013 05:08

Oui vraiment grand merci pour ce travail formidable!!
Du coup c'est vrai que je l'attends moi aussi avec beaucoup d'intérêt car cela me permet de me "relier"...et de me remettre "d'aplomb" quand cela est nécessaire.
Vive le renouveau...

Reply
alain
01/04/2013 10:35

Encore bravo pour ta capacité à embrasser la dynamique de ces 2 cartes !
Tu parviens à lier à trés haut niveau les figures ...
J'aurais aimé que tu t'exprimes sur la quadrature jupiter/lune noire au conglomérat Neptune chiron active depuis quelques mois ...

Reply
Liria
04/04/2013 13:38

Bonjour Alain,
Merci pour ton commentaire, très encourageant.
Je vais me pencher sur cette figure sous peu.
Bonne journée.

Reply
Françoise
03/04/2013 19:57

Ah oui ....! Merci de tout coeur pour cet accompagnement , j'attends tes publications avec énormément de plaisir ; je me sens reliée , unie à toi , et à tous ceux qui te lisent et ça me fait tout chaud au coeur, cette grande famille .
Alors MERCI Liria et tout de bon à toi .

Reply
Liria
04/04/2013 13:42

Merci à toi et à vous tous qui écrivez des commenatires pleins d'amour. Il est vrai que c'est réconfortant de se sentir connecté(e) à des personnes avec qui on partage un regard sur le monde et une direction de vie.
Plein de soleil et de fleurs à vous toutes et tous.

Reply



Leave a Reply